L’équipe de POPP

(English below)

POPP est un projet collaboratif imaginé par Sandra Brée (LARHRA, CNRS), porté avec François Merveille (GED-Campus Condorcet), grâce à la collaboration indispensable de Thierry Paquet (Université de Rouen, Litis), Thomas Constum (CNRS, Litis) et Nicolas Kempf (CNRS, Litis), et le financement du Collex-Persee, du Campus Condorcet et de Progedo.

Sandra Brée est historienne et démographe, chargée de recherche au CNRS (section 33) et affiliée au LARHRA. Ses recherches en démographie historique portent sur le déclin de la fécondité à Paris au XIXe siècle, la transition démographique urbaine ou encore l’évolution de la nuptialité et de la divortialité en France depuis la Révolution (site internet). Elle est également chargée des médias sociaux de la Société de Démographie Historique et des Annales de Démographie Historique et chargée de l’animation du département « données historiques, économiques et financières » de Progedo.

François Merveille est bibliothécaire au grand équipement documentaire du campus Condorcet. Depuis septembre 2019, il est responsable de la coopération pour le grand équipement. Avant de rejoindre le Campus Condorcet, il a été responsable de la bibliothèque de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine, bibliothèque de référence Européenne dans le domaine des sciences humaines sur l’aire géographique Latino-Américaine. En 2017, il a participé à une mission de coopération portant sur une opération de numérisation de l’université de Santiago de Cuba. Il est également membre du comité scientifique du projet de tourisme bleu “Odyssea Caraïbes blue grow multi-destination” cofinancé par le programme Interreg Caraïbes.

Thierry Paquet est Professeur à l’université de Rouen et Directeur du laboratoire LITIS (EA 4108). Il est spécialiste en reconnaissance de l’écriture manuscrite, en reconnaissance de formes pour données séquentielles, en analyse et reconnaissance d’images de documents et des modèles probabilistes et réseaux de neurones. Il participe actuellement à de nombreux projets, voir sa page personnelle.

Thomas Constum est un ingénieur récemment diplômé de l’INSA de Rouen en spécialité informatique.
Il a acquis une première expérience de la recherche en intelligence artificielle appliquée au traitement de l’image durant un projet réalisé pendant son dernier semestre d’études. Ce projet consistait à accompagner un doctorant dans ses recherches pour l’entreprise Actemium, filiale du groupe Vinci. Il s’agissait de détecter en temps réel des véhicules dans des images issues de caméras de surveillance.
Par la suite, il a approfondi son expérience durant son stage de fin d’études au sein de l’entreprise Quicksign située à Paris. Ce stage de recherche visait à améliorer une intelligence artificielle capable de déterminer la nature d’un document justificatif (carte d’identité, facture, relevé d’identité bancaire, etc).
Au sein du projet POPP, Thomas Constum est chargé de l’apprentissage d’un modèle de reconnaissance d’écriture ainsi que de la préparation des données pour l’apprentissage.
La préparation des données consiste à localiser dans chaque image les tableaux présents et d’extraire le contenu textuel présents dans ceux-ci.
Afin de faciliter la reconnaissance d’écriture, il est nécessaire de détecter pour chaque élément textuel son emplacement dans la structure logique du tableau.
Thomas Constum utilise une intelligence artificielle entraînée à la détection de lignes de texte ainsi que des méthodes de traitement d’image classique.
Une fois les données préparées, il procèdera à l’entraînement du modèle de reconnaissance d’écriture sur ces données.

Nicolas Kempf est un ingénieur en informatique récemment diplômé de l’INSA de Rouen Normandie.
Il possède une première expérience en intelligence artificielle suite à un stage il y a 2 ans, dans l’entreprise belge AiVidens dont l’objectif était de prédire les défauts de paiements d’entreprises sur la base de factures.
Pendant sa dernière année d’étude, il a effectué une alternance dans l’entreprise I-Surveillance, ce qui lui a permis d’acquérir diverses compétences en développement de systèmes embarqués, d’applications web et de déploiement d’applications.
Au sein du projet POPP, il travaille en coordination avec Thomas Constum, pour réaliser l’ensemble de la chaîne de traitement nécessaire au projet. Il s’occupe principalement de la mise en place du module de reconnaissance de texte et de ce qui l’entoure.
En sortie de la segmentation des images effectuées par Thomas Constum, il développe un module de formatage des images afin que ces dernières puissent être annotées.
Une fois les images annotées et apprises par le modèle, il procédera à la correction de la sortie du module de reconnaissance, à l’aide d’un ensemble de dictionnaires et de règles.

The POPP team

POPP is a collaborative project imagined by Sandra Brée (LARHRA, CNRS), carried out with François Merveille (GED-Campus Condorcet), thanks to the indispensable collaboration of Thierry Paquet (University of Rouen, Litis), Thomas Constum (CNRS, Litis) et Nicolas Kempf (CNRS, Litis), and the financing of Collex-Persee, Campus Condorcet and Progedo.

Sandra Brée is a historian and demographer and has been working for fifteen years on historical quantitative data for this research on the decline of fertility in Paris in the 19th century, the urban demographic transition and the evolution of nuptiality and divortion in France since the Revolution (website). It makes regular use of statistical publications such as the Annuaires statistiques de la ville de Paris or Annuaires statistiques de la France, population censuses or population movements, whose data it copies by hand. It is therefore fully aware of the time devoted to this type of collection and the time that would be saved and could be devoted to analysis if the data were already available in databases. She is also in charge of social media for the Société de Démographie Historique and Annales de Démographie Historique and is in charge of the animation of Progedo’s “historical, economic and financial data” department. This inclusion in the network of quantitative historians will enable her to promote the project and to surround herself with specialists in historical demography, family history, social history and economic history to analyse the database created and to draw from it a conference and then a particularly comprehensive and rich work on the Parisian population of the inter-war period.

François Merveille is a librarian at the large documentation centre on the Condorcet campus. Since September 2019, he is responsible for the cooperation for the large equipment. Before joining the Condorcet Campus, he was in charge of the library of the Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine, a European reference library in the field of human sciences in the Latin American geographical area. In 2017, he took part in a cooperation mission for a digitisation operation at the University of Santiago de Cuba. He is also a member of the scientific committee of the blue tourism project “Odyssea Caraïbes blue grow multi-destination” co-financed by the Interreg Caribbean programme.

Thierry Paquet is Professor at the University of Rouen and Director of the LITIS laboratory (EA 4108). He is a specialist in handwriting recognition, pattern recognition for sequential data, analysis and recognition of document images and probabilistic models and neural networks. He is currently involved in numerous projects, see his website.

Thomas Constum is an engineer who recently graduated from the INSA in Rouen with a specialisation in computer science.
He acquired his first experience in research in artificial intelligence applied to image processing during a project carried out during his last semester of studies. This project consisted of accompanying a doctoral student in his research for Actemium, a subsidiary of the Vinci group. The aim was to detect vehicles in real time in images from surveillance cameras.
Subsequently, he deepened his experience during his end-of-study internship with the Paris-based company Quicksign. The aim of this research internship was to improve an artificial intelligence capable of determining the nature of a supporting document (identity card, invoice, bank statement, etc.).
Within the POPP project, Thomas Constum is in charge of learning a handwriting recognition model and preparing the data for learning.
Data preparation consists of locating the tables in each image and extracting the text content from them.
In order to facilitate handwriting recognition, it is necessary to detect for each textual element its location in the logical structure of the table.
Thomas Constum uses artificial intelligence trained in the detection of text lines as well as classical image processing methods.
Once the data has been prepared, he will proceed to train the handwriting recognition model on this data.

Nicolas Kempf is a computer engineer who recently graduated from the INSA in Rouen Normandy.
He has a first experience in artificial intelligence following an internship 2 years ago, in the Belgian company AiVidens whose objective was to predict company payment defaults based on invoices.
During his last year of study, he did a work-study in the company I-Surveillance, which allowed him to acquire various skills in the development of embedded systems, web applications and application deployment.
Within the POPP project, he works in coordination with Thomas Constum, to carry out the entire processing chain required for the project. He is mainly in charge of the implementation of the text recognition module and its surrounding.
After the segmentation of the images carried out by Thomas Constum, he develops a module for formatting the images so that they can be annotated.
Once the images have been annotated and learned by the model, he will proceed to correct the output of the recognition module, using a set of dictionaries and rules.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.